SAISON 11 - EPISODE 6
MEURTRE PROGRAMME
Sex, Murder & Videotape
diffusion originale : 02/12/2002 - episode # 297 (#69)

Monica Williams WenworthDr. Michael ManciniLucas JacksonDr. Kimberly Shaw HarperAmanda Woodward BurnsLexi SterlingJames WenworthCameron WilliamsMegan LewisEve ClearyPamela Jennings ManciniDr. Peter BurnsRoss Harper

 

Avec la participation de

JEFF FAHEY  dans le rôle de  William "Bill" Ryley III

MARK McGRATH dans le rôle de  Cole Blameson

CCH POUNDER  dans le rôle de  Mrs Blanchard

Avec la Participation de

 

Scene 1
Centre d'Adoption de Los Angeles

Kimberly rencontre de nouveau Madame Blanchard, la conseillère pour l'adoption pour la poursuite de se demande d'adoption.

KIMBERLY : - Voici le dossier que vous m'avez demandé de faire remplir par mon mari.
MRS BLANCHARD : - Très bien, merci.
KIMBERLY : - Est-ce que mon dossier a des chances de passer ?
MRS BLANCHARD : - Ah ça je ne peux encore rien affirmer, il y a encore quelques petits détails à régler.
KIMBERLY : - (inquiète) Quels genres de détails ?
MRS BLANCHARD : - Pas grand chose à vrai dire, des tests psychologiques, rien de plus banal...
Kimberly reste pétrifiée.
KIMBERLY : - Des tests psychologiques, vous dites ?
MRS BLANCHARD : - Oui. Est-ce que cela pose problème ?
KIMBERLY : - (pensive) Pas le moins du monde. Il n'y a absolument aucun problème, je passerai ces tests.
MRS BLANCHARD : - Très bien, vous êtes libre dans la matinée de demain ?
KIMBERLY : - Demain ? Si tôt ?
MRS BLANCHARD : - Eh bien oui... 9h30, ça vous convient ?
KIMBERLY : - (souriant) C'est parfait. Vous avez lu les recommandations de Monsieur et Madame Burns ?
MRS BLANCHARD : - Oui, oui, j'ai lu leur lettres, ce sera apporté à votre dossier.
KIMBERLY : - (se levant) Je vous remercie.
MRS BLANCHARD : - (lui serrant la main) On dit à demain alors ? Pour le test psychologique ?
KIMBERLY : - Oui ! A demain...

Scene 2
SWA - bureau de Lexi

Au bureau de Lexi à SWA, James arrive avec son attaché-case. Lexi est assise dans son fauteuil de présidente qu'elle s'amuse à balancer de droite à gauche tout en se limant les ongles vernis d'un rouge aphrodisiaque.

LEXI : - Tu es en retard !
JAMES : - Remercie le seigneur que je sois venu, c'est déjà ça non ?
LEXI : - C'est plutôt toi qui devrais me lécher les bottes pour ne pas montrer ta cassette porno à tes clients, même si je sais que tu ne te prives pas de séance de léchage - de bottes bien sûr ! - et que tu semble vraiment apprécier ça ! Heuurk !!! (elle ajoute le geste à la parole)
JAMES : - Ce que tu ne supportes pas, c'est que j'ai jamais pris un tel pied avec toi pendant tous nos mois de mariage...
LEXI : - Tu parles ! Qui est-ce qui est venu me chercher à mon bureau récemment pour faire une partie de jambes en l'air ?
JAMES : - Je te faisais marcher allons, tu vas tout de même pas croire que tu m'attirais de nouveau ?
LEXI : - Non, c'est sûr, je ne suis plus ton genre. J'ai pas les mêmes atouts que Cameron, si tu vois ce que je veux dire...
JAMES : - Qu'est-ce que tu cherches à savoir ? Allez, demande-moi qu'on en finisse !
LEXI : - (se léchant les lèvres) Je voudrais savoir... si toi, James Wenworth, roi des idiots du village, si tu es gay depuis longtemps ! En tout cas, tu as bien caché ton jeu pendant toutes ces années.
JAMES : - Si tu veux tout savoir, je ne suis pas gay.
LEXI : - C'est pas ce que laisse entendre cess cassette vidéo !
JAMES : - Entre Cameron et moi, c'est du sexe rien de plus. C'est un fantasme que j'avais envie d'assouvir depuis quelques temps, mais bien sûr ça tu t'en fiches.
LEXI : - Comme tu dis ! Ce qui m'intéresse, ce sont nos affaires à régler. Tu as apporté ce que je veux ?
JAMES : - Qui me dit que tu vas me rendre les cassettes ?
LEXI : - Je n'ai qu'une parole, moi, tu peux me faire confiance.
JAMES : - Va te faire foutre !
LEXI : - (éclatant de rire) Pourtant je ne peux te donner que ma parole. Mais maintenant, si tu préfères ne pas me faire confiance et que je montre tes jolis petits cris sauvages de cow-boy culbuté, c'est ton affaire !
Lexi commence à rassembler ses affaires, feignant de partir mais James la retient.
JAMES : - D'accord, c'est bon, tu auras ma confiance. Où sont les cassettes ?
LEXI : - Où sont les listes ?
JAMES : - Toi d'abord.
LEXI : - Tu rêves !
James montre alors les listes à Lexi, qui les scrute attentivement.
JAMES : - Bon alors ? J'vais pas attendre que tu ai tout lu quand même ?
LEXI : - Je ne te fais pas confiance, moi, alors assieds-toi, prends une noix et tais-toi pendant que je lis !
Lexi regarde la liste et reste stupéfaite.
LEXI : - Il n'y a que les clients et les associés sur cette liste !!! Où est le reste ???
JAMES : - Il est hors de question que je te donne le reste, Lexi, je ne te livrerai jamais ma société pour que tu puisses l'étudier à fond pour ensuite lancer une OPA contre moi, tu m'entends, jamais !!!
LEXI : - (folle de rage) Tu veux jouer avec mes nerfs ???
JAMES : - Donne-moi les vidéos à présent.
Lexi sort alors 3 copies de son sac et les lui tend.
JAMES : - Qu'est-ce que c'est que ça ? Tu rigoles ? Où sont les autres copies ?
LEXI : - A malin, malin et demi, James !

Scene 3
Dans la rue

Amanda découvre un nouveau sondage dans les journaux aus sujet des élections qui donnent maintenant 12% des voix pour Peter contre 78 pour son rival, Bill Ryley. Elle sait que c'est à cause de l'émission de télévision qui l'a discrédité aux yeux de la population.

AMANDA : - Oh mon Dieu !!! Oh non !! (lisant) "Le médecin-candidat Peter Burns a perdu son crédit lors du face-à-face avec son adrversaire, voyant ainsi sa côté de popularité baisser avec les intentions de vote qui sont à 12% pour Burns..." C'est pas croyable ! Peter a perdu toute sa popularité à cause de ce stupide face-à-face ! A cause surtout de ce que Ryley a insinué au sujet de Megan et Peter... Il faut que je tire cette histoire au clair.
Soudain, Peter vient la rejoindre.
PETER : - Alors, que fais-tu ?
Peter découvre avec stupeur le journal et le lit.
PETER : - Oh c'est pas vrai !
AMANDA : - Je ne sais pas ce qui s'est réellement passé à Las Vegas mais on peut dire que ça ne t'a pas porté chance.
PETER : - Quelle ordure ce type !
AMANDA : - Il faut que tu rectifie le tir, et très vite !
PETER : - Et comment ??
AMANDA : - Réfléchis un peu, qu'est-ce que le public veut avant tout d'un homme politique ?
PETER : - Des idées, des solutions...
AMANDA : - Faux ! Il veut être proche de lui, savoir qu'il est honnête, quelqu'un de droit, qui parle avec eux sans détour.
PETER : - Que me suggères-tu alors ?
AMANDA : - Va t'expliquer à la télévision, parle franchement et dis une fois pour toutes ce que tu penses de ce Ryley ! Quoiqu'il arrive Peter, tu pourras toujours compter sur mon soutien, tu le sais...
Elle l'embrasse.

Scene 4
Melrose Place - appartement de Michael/Pamela

Megan boit un café avec Pamela et se font leurs confidences.


MEGAN : - Je suis heureuse que tu m'ai invité à boire un café.
PAMELA : - C'est un peu égoïste, j'avais besoin de parler à quelqu'un.
MEGAN : - Tu sais que tu peux compter sur moi si ça va pas. Alors dis-moi, qu'est-ce qui se passe ?
PAMELA : - C'est Michael.
MEGAN : - (agacée) Oh ! Qu'a t-il encore fait celui-là ?
PAMELA : - C'est pas ce qu'il a fait, c'est plutôt ce qu'il ne fait pas.
MEGAN : - Comment ça ?
PAMELA : - Tout se passait bien entre nous à Las Vegas jusqu'à ce que je cherche un peu de réconfort au sujet de mon handicap.
MEGAN : - C'est-à-dire ?
PAMELA : - Eh bien je lui ai demandé s'il n'éxistait pas un quelconque moyen de me guérir, que je retrouve l'usage de mes jambes. Je n'en peux plus de rester paralysée sur cette maudite chaise roulante ! Ma seule envie, c'est de pouvoir courir pieds nus dans le sable. Est-ce trop demander bon sang ???
Megan lui caresse les cheveux.
MEGAN : - Ecoute Pam, je ne suis pas médecin, Michael est quant à lui un bon docteur malgré ce qu'on peut croire. S'il existait le moindre moyen de te guérir, crois-moi, il le ferait...
PAMELA : - (pleurant) Est-ce que tu insinues qu'il faut pas que je me fasse d'illusions ?
MEGAN : - Je n'insinue pas, je te le dis : va de l'avant, essaye de vivre avec même si c'est pénible, même si ça te crève, il le faut...
PAMELA : - Tu es gentille. Je sais pas comment tu fais pour me supporter, je dois être agaçante à force de me plaindre sans cesse de ce qui m'arrive.
MEGAN : - Tu ne m'embêtes absolument pas voyons ! Tout le monde à ses problèmes, et tout le monde a besoin de se confier à un ami quand ça va pas.
PAMELA : - Je suis au courant, Megan...
MEGAN : - (intriguée) Au courant ? Au courant de quoi au juste ?
PAMELA : - De ce qui s'est passé entre toi et Peter à Las Vegas.
MEGAN : - (stupéfaite) Seigneur, comment sais-tu ça toi ?
PAMELA : - C'est Michael.
MEGAN : - Michael ??? Mais comment pourrait-il être au courant de... Oh non !?
PAMELA : - Trop longue histoire...
MEGAN : - J'ai fait la plus grosse erreur de toute ma vie, quelle idiote j'ai été ! Je m'en veux tellement, si tu savais ! Peter est marié, et moi j'aime Kyle, je sais pas ce qui nous a prit de faire une chose pareille.
PAMELA : - Il ne faut pas que tu te jette la pierre, vous avez fait une bêtise, mais vous n'étiez qu'à moitié conscients de ce que vous faisiez. Tu ne dois pas t'en vouloir, oublie !!
MEGAN : - Je n'arrive pas à regarder Kyle dans les yeux depuis, je suis sûr qu'il se doute que quelque chose s'est passé à Vegas, Kyle est loin d'être stupide !
PAMELA : - S'il t'aime, il ne te posera pas de question.
MEGAN : - Je suis amoureuse de Kyle. Je crois que je suis tombée sous le charme dès le premier jour où je l'ai croisé ici, mais il était marié avec Taylor et moi j'étais avec Michael. C'était juste une attirance physique.
PAMELA : - Quelle femme ne trouverait pas Kyle canon ?! A part des lesbiennes, bien sûr !
Elles éclatent de rire.
MEGAN : - Mais c'est à Washington que nous nous sommes rapprochés l'un de l'autre, il a été là quand j'en avais besoin. Mais son coeur n'était pas encore totalement libre.
PAMELA : - Jane ?
MEGAN : - Oui.
PAMELA : - Et aujourd'hui, tu crois qu'il l'a oubliée ?
MEGAN : - Je n'en suis pas sûre même s'il me soutient le contraire.
PAMELA : - Tu veux mon avis ?
MEGAN : - Après tout, j'ai rien à perdre. Vas-y...
PAMELA : - Je suis convaincue que Kyle est amoureux de toi mais qu'il a peur de ses sentiments. Alors mon conseil, Megan, fonce ! Vous avez perdu déjà assez de temps, et oubliez le passé, vos erreurs... La vie est bien trop courte pour passer à côté du grand amour, et je sais de quoi je parle...

--- Suite de l'épisode ---
--- page 2 ---



©Copyright 2002-2003 Matheson Entertainment. Tous droits réservés.